💡FINEMENT CON💭 - Saison ✌️ - 52

Par Lucie 💋

Parce que j'aime la littérature, je vous présente l'histoire d'un amour entre une artiste et l'écriture. Voici Irma Blank. 🖊️


Née en 1934 dans le Nord de l'Allemagne à Celle, Irma Blank part s'installer en Sicile en 1955 🇮🇹. Ce changement géographique et linguistique vient bouleverser l'artiste passionnée par les mots et le langage. Ce déracinement représente le fondement même de son travail artistique.


En 1968, elle entame sa série de dessins "Eigenschriften" ("auto-écritures") où s'entrecroisent les représentations linguistiques et visuelles. Cela marque le début de son œuvre artistique bercée par l'écriture dessinée 📝. Elle tente d'établir une nouvelle forme d'écrit ; une écriture dépourvue de mots et de significations. Comme si ses longs tracés à coups de pastels ôtaient la fonction des mots pour créer un langage universel. C'est dans cette perspective que se poursuit et se développe son travail de recherche artistique.


Alors qu'elle aime travailler la nuit dans le silence, Irma prend conscience du son produit par le dessin lorsqu'il est en train d'être réalisé 🔊. L'artiste s'enregistre et envisage alors son travail comme une expérience sensorielle totale. Dès 1979, elle commence un cycle d'actions et de lectures performées. Cette même année, à la Libreria di Poesia l'Oca de Rome, elle fait une lecture en maintenant sa bouche fermée 😶. Plus tard en 1980, elle crée la performance collective "Concerto Scritturale", durant laquelle le bruit de l’écriture au stylo à bille est amplifié. La dimension sonore de la graphie est orchestrée à la manière d’une partition bourdonnante. La gestuelle et le signe graphique choisis par chacun sont répétés le temps de la performance, d'abord lentement puis de plus en plus vite, nous plongeant dans une ivresse de la répétition et du son.


En 1973, Irma Blank entame sa série "Radical Writings", qu'elle poursuivra jusqu'en 1986. À l'huile, à l'aquarelle, ou bien à l'acrylique, elle dépose sur différents supports une écriture linéaire construite sur la durée de sa respiration 🌬️. Les lignes sont exécutées d'un bras fort et stable au gré de son souffle par une parfaite synchronisation entre le mouvement de ses mains et sa respiration.


En 2016, alors qu'elle perd l'usage de sa main droite avec laquelle elle écrit depuis toujours, Irma décide de braver l'adversité physique et d'en faire une expérience. Elle explore alors les possibles de sa main gauche et se réinvente. Une inspiration ✨


Site : http://www.p420.it/en/artisti/blank-irma